Le Paris Volley dos au mur !


En déplacement pour les 2 premiers matchs des quarts de finale de playoffs, le Paris Volley s’est heurté ce week-end à une très solide équipe montpelliéraine qui a aura su imposer son volley à domicile.


Le coach Dorian Rougeyron nous avait prévenu. « Il faudra être prêt à prendre des coups, et à les rendre » nous avait-il dit avant que la série commence. Nous voilà dans la bataille annoncée ! Les Montpelliérains nous ont reçu avec les couteaux bien aiguisés, prêts à nous montrer que leur 3ème place au classement de la saison régulière n’était pas usurpée.


Vendredi lors du match 1, les parisiens ont connu des débuts difficiles, nettement dominés par leur adversaire durant 2 sets consécutifs. (25/16 - 25/19). Après avoir laissé passée la tempête sudiste, les coéquipiers de Guille Hernan ont comme à leur habitude trouvé les ressources pour installer leur style de jeu mêlant élégance et agressivité. La tendance s’est inversée au retour des vestiaires et le doute s’est installé dans les têtes montpelliéraines avec Ibra Lawani et Nico Mendez en fer de lance (19-25).

Le quatrième set est certainement le plus gros regret du week-end. Le Paris Volley continuait son joli travail de sape pour revenir dans la partie. Malheureusement, des détails en fin de set n’ont pas permis de pousser les héraultais dans un tie-break sous tension (25-23).


Un scénario bien heureux pour les montpelliérains qui les a certainement libéré pour le match 2.

Dimanche, le Paris Volley a subi tout au long du match la pression infligée par les joueurs du MHSC VB. À commencer par l’intensité et la régularité de leurs services, clé du succès dans le volley-ball moderne. Mais aussi en imposant un block-défense impressionnant, à l’image du MVP du match 1 Nicolas Le Goff décisif à plusieurs reprises, et du libéro Gonzalez très en vu sur le Match 2. Littéralement étouffé par le rouleau compresseur des locaux, les joueurs de Dorian Rougeyron n’ont cette fois pas eu de momentum pour prendre le jeu en main. Les entrées de Paes, Kovacevic, et Michelucci tout juste de retour de blessure, n’ont rien changé á la physionomie du match.

Le Montpellier Volley s’impose cette fois-ci 3 sets à 0 en déroulant son jeu.


Comme sur tous les autres terrains de Playoffs de Ligue AM, la logique est donc respectée. Le Paris Volley est menée 2 manches à 0 dans cette série contre Montpellier. Tous les jokers sont désormais tombés ! Il n’y a plus de place pour une nouvelle défaite.


Mais l’équation est toujours la même pour nos parisiens : Il faut gagner 3 matchs pour se qualifier en demi-finale !


Chers supporters, nous vous donnons rendez-vous à Charpy le jeudi 14 Avril pour le match 3, et on l’espère au plus profond de nous, le samedi 16 avril pour le match 4 ! On aura besoin du soutien et de la ferveur de tous nos supporters pour relever le défi des quarts !

Une victoire peut complètement inverser la tendance. Et une deuxième nous permettrait d’aller jouer la belle dans le sud lors d’un match 5. L’histoire n’en serait que plus belle.


Allez PARIS ! 🔵⚪🟣