Un choc de Titans

28 octobre 2017

e Paris Volley accueille Tours, samedi à 20h à Charpy, pour le 60e Clasico du volley français. Un choc entre deux formations invaincues en Ligue A.

Pour un tout nouveau groupe constitué comme celui du Paris Volley, la victoire dimanche dernier au tie-break à Chaumont (2-3) a été un succès référence. « On a gagné à Chaumont malgré l’hostilité de la salle et malgré le retour du CVB à deux sets partout, commente Dorian Rougeyron, le coach parisien. Ce nouveau groupe a réussi à rester dans le match et à le gagner au tie-break malgré la frustration engendrée par la perte du 4e set après 2 balles de match pour nous. On aurait pu déjouer, dégoupiller et perdre mais on l’a emporté chez le champion de France en titre. C’est en cela que ce succès est rassurant dans la gestion émotionnelle du groupe. »
Si la dynamique de deux victoires consécutives est bien sûr positive et installe de la confiance et de l’enthousiasme dans un sport qui fonctionne beaucoup à ce carburant. Mais c’est une toute autre équation qui sera proposée samedi avec la réception du Tours Volley-Ball, l’ennemi intime. Pour ce Clasico du volley français, entre les deux formations les plus titrées de l’hexagone, le choc promet d’être intense entre deux équipes invaincues. « Si Tours a changé durant l’intersaison, nos supporters ne seront pas très surpris car le TVB a recruté beaucoup de joueurs qui ont évolué en Ligue A, analyse le technicien parisien. En attaque, Nathan Wounembaina a été champion de France avec Chaumont, le pointu Hermans Egleskalns était à Nice, Jesper Diefenbach a quitté Nantes et seul l’attaquant-réceptionneur allemand Moritz Reichert découvre le championnat de France. Ils servent très bien et ont un gros volume défensif. » Sans oublier, entre autres, Guillermo Hernan à la baguette et Hubert Henno en libéro, le TVB a repris sa place en haut du classement du championnat de France avec ce groupe solide coaché par Cédirc Enard, l’ancien technicien toulousain, après ses succès à Tourcoing et face à Nice.
Le Paris Volley reste sur quatre victoires consécutives contre le Tours Volleyball, série en cours. Un nouveau succès contre l’ogre tourangeau validerait définitivement la bonne naissance d’un groupe et ainsi le bon début de saison parisien. « On est prêt au combat, reconnaît Nuno Pinheiro, le passeur et capitaine du Paris Volley. On a envie de s’étalonner, c’est un bon challenge et pour eux aussi je pense. » La scène de Charpy est dressée, les acteurs sont affûtés et prêts. L’affrontement peut commencer dès 20h.

Laisser un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape sert à éviter les messages automatisés.