Pas de blague à Narbonne

04 mars 2017

Le Paris Volley se déplace à Narbonne, la lanterne rouge de la LAM, samedi (19h30) pour la 19e journée du championnat de France.

Les Centurions qui accueillent les champions de France, samedi, n’ont plus rien à espérer de ce championnat. Dernier, le Narbonne Volley est officiellement relégué en Ligue B la saison prochaine. Mais avec les Audois, il faut s’attendre à tout. Déjà relégable à la fin de la saison dernière, Narbonne n’avait été repêché qu’au prix de la rétrogradation administrative du club de Beauvais.
Comme la saison dernière, les Audois ont erré comme des âmes en peine dans cette Ligue A masculine. Les hommes de Tristan Martin ne se sont, pour l’instant, imposés qu’une seule fois. C’est Ajaccio qui est tombé au Palais du Travail, la salle narbonnaise, le 4 février dernier lors de la 15e levée du championnat de France. Les Centurions ont dicté leur loi en 5 manches grâce Bencz, le pointu, et Seppanen, le réceptionneur-attaquant, qui sont les deux principales armes des ‘‘orange-et-noirs’’ avec le passeur grec, Prousalis, à la baguette.
Ce déplacement en Occitanie arrive au moment où le Paris Volley obtient ses meilleurs résultats loin de Charpy. En effet, en l’emportant mercredi à Friedrichshafen, pour la dernière journée de Ligue des champions, les coéquipiers de Nuno Pinheiro ont signé leur 3e succès consécutif en déplacement. Si une victoire sur les bords de la Robine est dans les cordes des Parisiens, ils devront quand même se méfier de l’équipe audoise qui a accroché Chaumont, lors de la précédente journée. Le score, sec, de 3-0 pour le CVB52 ne reflète pas la difficulté des Hauts-Marnais pour l’emporter. Les Centurions ont chèrement vendu leur peau dans la salle Jean-Masson en ne s’inclinant que par la plus petite des marges (25-23, 28-26, 25-23). Narbonne ne joue plus que pour l’honneur mais attention à la rébellion des mal classés. Paris a payé pour le savoir. Les champions de France ont été battus à Charpy, il y a 10 jours, par Nantes. Et l’avant-dernier du championnat a poursuivi sa marche en avant en dominant Montpellier, vendredi soir, sur le score net et sans bavure de 3-0.  Attention donc mais les champions de France auront les clés, après leur long voyage à Friedrichshafen, pour répondre au défi narbonnais avec notamment l’entrée de Russell Holmes, le joker médical parisien. Peut-être …

Laisser un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape sert à éviter les messages automatisés.