Paris est co-leader !

19 décembre 2017

Le Paris Volley a rejoint Chaumont en tête de la Ligue A masculine après sa logique victoire à Tourcoing (20-25, 25-20, 22-25, 17-25 en 1h47), dimanche pour la dernière journée de la phase aller.

Quelle série ! Le Paris Volley a enchaîné un 7e succès consécutif à Tourcoing, dimanche, face à un promu qui n’a pas usurpé sa 5e place de Ligue A mais qui ‘‘n’avait pas encore le niveau des joueurs de la capitale’’, selon le quotidien La Voix du Nord, pour espérer l’emporter. Le journal local ‘‘il n’y a pas d’infamie’’ à cette défaite ‘‘car Paris était plus costaud et plus stable que le TLM’’.
Dès les premiers points, le ton est donné. La pipe de Martti Juhkami est contré par Franck Lafitte qui voit son ballon sortir de peu (1-0). Au centre Mitch Stahl répond à Wohlfahrtstatter avant un premier rallye remporté par les visiteurs suite à une faute au filet de Tourcoing (2-3). Le débat est équilibré entre les deux formations du haut du tableau quand Paris vire en tête à la première pause technique (7-8) après que le service de Pinheiro met à mal la réception du TLM et, mal servi, Klyamar envoie son attaque dans le filet. La rencontre est serrée jusqu’à 13-13 et la première accélération des hommes de Dorian Rougeyron : un rallye conclu par Wouter Ter Maat, une ace de Stahl ou bien encore une carte postale de Lafitte et voilà la série du central américain qui assomme les volleyeurs tourquennois qui ne s’en relèveront pas (13-19). La rentrée du Chinois Liu Libin n’inverse pas la tendance. Avec sa diagonale, Roland Gergye offre 5 balles de set aux Parisiens (19-24). Liu efface la première balle mais, dans la foulée, son contre de l’attaque de Ter Maat sort des limites du terrain au plus grand bonheur des fans parisiens venus supporter leur équipe dans le Nord (20-25 en 26 minutes).
Face à son chaud public, la réaction du TLM ne se fait pas attendre. Les services de Klyamar font mal à la réception parisienne, Wohlfahrtstatter en profite au centre et voici Tourcoing qui prend une première avance au moment du temps mort technique (8-6). L’ambiance est chaude dans la salle Léo-Lagrange avec un rallye remporté par les locaux, un ace de Liu et un block de Zopie sur Ter Maat (13-9). Intenable, Liu envoie un parpaing au service et le pointu Ronald Jimenez accélère (16-10). Mais Ter Maat et Gergye sonnent la révolte parisienne à l’orée du money time (20-14 à 22-19) grâce à une grosse série au service du Hollandais. La pression du TLM à l’engagement monte encore d’un cran et pose des problèmes à la réception parisienne. Le meneur tourquennois peut alors passer par le centre (Zopie, 23-19) et un ace du passeur du TLM offre 5 balles de set aux locaux. La faute de pied de Gergye au service clôt la deuxième manche (25-20 en 28 minutes).
Dans un tel contexte, un public chaud et une équipe qui vient de remonter un set, le premier objectif est de ne surtout redonner confiance aux locaux. Et dès l’entame de la troisième manche, Ardo Kreek sait très bien refroidir au service les ardeurs tourquennoises. Paris donne le tempo et prend rapidement le score (0-3). Les joueurs de la capitale vire en tête à la première pause technique (5-8) grâce à un impressionnant Ter Maat qui s’y prend à deux fois pour prendre à défaut la défense nordiste. Le Hollandais poursuit par un ace (9-13) et un block-out en poste 2 (12-16). Mais, bien aidé par son public, le TLM ne s’avoue pas vaincu. Tourcoing recolle à 19-19 grâce un à parpaing et un block-out de Jimenez, un service trop long de Kreek et un block de Smit sur Ter Maat. La salle Lagrange chavire mais l’espoir est de courte durée. Le Paris Volley accélère au bon moment grâce à une série de Stahl bienvenue : deux attaques de Ter Maat, le long de la ligne puis au centre, un contre de Lavagne et une diagonale trop longue de Jimenez octroient 4 balles de set aux Parisiens. Liu envoie un ace (22-24) mais son second service termine dans le filet (22-25 en 27 minutes).
Le Paris Volley mène 2 sets à 1. Les joueurs nordistes et leur public ont pris un coup au moral. Peut-être fatigué après le tie-break victorieux à Montpellier trois jours plus tôt, le TLM ne peut enchaîner dans la quatrième manche. Les tourquennois lâchent prises rapidement dès l’entame sous les coups de boutoirs de Ter Maat et Gergye, bien aidés par Stahl. Les visiteurs font donc aisément la course en tête dans une salle réchauffée par l’appui bruyant des supporters parisiens qui sentent la victoire toute proche. 3-8 puis 10-16 pour les visiteurs qui accélèrent encore à 13-20 après une série de Lavagne au service. Dans une salle Léo-Lagrange bien éteinte, la suite est une formalité. Si Ter Maat est remontée, Gergye blocke la contre-attaque nordiste (15-22) avant que le Hongrois n’offre 8 balles de match sur un ace. Au terme d’un beau rallye, Wohlfahrtstatter repousse l’échéance. Mais le service dans le filet de Klyamar signifie la fin de la rencontre et la victoire parisienne (17-25 en 26 minutes).
Le Paris Volley termine l’année 2017 en beauté avec sa septième victoire de rang, la sixième en championnat. En l’année 2018 va démarrer en trombe avec, le 3 janvier, le déplacement à Nantes pour le quart de finale de Coupe de France qui précèdera le choc des leaders avec la réception de Chaumont, le 6 janvier à Charpy (19h30). Les coéquipiers de Nuno Pinheiro vont passer les fêtes bien au chaud avant un début d’année excitant.

Laisser un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape sert à éviter les messages automatisés.