La victoire c’est maintenant

21 mars 2017

Charpy accueille mardi soir (20h) le dernier match de la saison régulière. Après 3 défaites consécutives à domicile, le Paris Volley (4e) reçoit Nice Toulouse (7e) pour la 21e journée de Ligue A masculine.

La victoire c’est maintenant, pour le Paris Volley. Après 3 défaites consécutives en championnat, et même 4 si l’on ajoute le succès du Zenit Kazan sur les bords du périphérique, les champions de France accueillent le Nice VolleyBall avec la ferme ambition de stopper ce cercle vicieux. Facile à dire car les Parisiens doivent retrouver la sérénité qui leur a manqué en fin de set contre Toulouse, notamment, mais aussi contre Nantes il y a maintenant un mois. Il est bon loin le temps où le Paris Volley terrassait Nice 3-0, lors de la 1ère journée du championnat, lors d’une promenade sur la Riviera sans anicroches.
Aujourd’hui, les joueurs de la capitale doivent effacer quelques doutes de leur esprit alors que ce n’est pas la moitié de manchots qui s’apprêtent à combattre, salle Charpy. Le pointu Hermans Egleskalns est le deuxième meilleur marqueur de la Ligue A masculine. Quand on a vu ce que le numéro 1, le toulousain Bram Van den Dries, a fait passer au Paris Volley, on peut penser que ce letton peut faire passer des sueurs froides au public parisien. A ses côtés, Ivan Kolev est aussi numéro 2 des réceptionneurs-attaquants selon les statistiques de la LNV, devant Thiago Sens (7e) et Roland Gergye (8e). Les hommes de Dorian Rougeyron devront être attentifs et solides lors des services de l’attaquant bulgare du NVB (37 aces depuis le début de saison). Le central Gojko Cuk (3e meilleur contreur du championnat) et le libéro Jelle Ribbens forment un groupe solide autour du passeur Rusmir Halilovic.
Pas étonnant, donc, de retrouver les Aiglons à la 7e place du classement de Ligue A masculine. Les hommes de Mladen Kasic ont su rétablir la situation après un départ catastrophique, et des blessures de joueurs majeurs il est vrai, et se retrouvent aujourd’hui en passe de se qualifier pour les playoffs. A quelle place ? Même si la 5e place d’Ajaccio semble inaccessible (les Corses ont 3 points d’avance à 2 journées de la fin), l’opposition contre le Paris Volley décidera, en partie, la position finale des Niçois. De leur côté, les joueurs de la capitale sont assurés de terminer 4e, en cas de victoire face au NVB. Il suffira alors d’attendre de connaître le nom du possesseur de la 5e place (aujourd’hui Ajaccio) qui sera proposé aux Parisiens pour le premier tour des playoffs.

Laisser un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape sert à éviter les messages automatisés.