Holmes, un Américain à Paris

03 mars 2017

Avec l’opération de son central Franck Lafitte, le Paris Volley a trouvé son joker médical. Il s’agit de l’Américain Russell Holmes.

Le Paris Volley a fait son choix. Pour pallier l’absence de Franck Lafitte, blessé, le club de la capitale a choisi Russell Holmes pour le remplacer jusqu’à la fin de la saison. L’international a évolué à 13 reprises avec la sélection américaine. Holmes a remporté la Ligue mondiale en 2014 avec la Team US après avoir décroché la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres, deux ans plus tôt. Central puissant, avec ses 2m05 et 96 kg, le Mormon a un service plutôt flottant. Après avoir joué en volley-ball universitaire (NCAA), à Long Beach, jusqu’en 2008, Holmes tente ensuite sa chance à l’étranger. Le Californien part à Porto-Rico (Mets de Guaynabo) avant de prendre la direction de l’Europe. De 2008 à 2010, Holmes est champion d’Autriche avec le Hypo Tirol Innsbrück et remporte la Ligue européenne de la Mevza en 2009, sorte de Coupe d’Europe centrale. Durant l'hiver 2011, il part au Brésil jouer au Minas Belo Horizonte puis avec le club polonais de Wegiel (2001 à 2013) et signe une saison en Turquie, à Istanbul BBSK (2014), et atteint le Final 4 de la Challenge Cup 2014. Depuis 2014, son dernier club est le Resovia Rzeszow, en Pologne. Avec la force de frappe de Russel Holmes et son expérience, le Paris Volley a réalisé un joli coup pour la fin de la saison.

Laisser un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape sert à éviter les messages automatisés.