En quête d’un point à Ajaccio

24 mars 2017

Le Paris Volley (4e) se déplace chez son poursuivant Ajaccio (5e à 2 points), vendredi à 20h30, pour la dernière journée de la saison régulière. Les champions de France doivent prendre au moins un point pour conserver leur place.

La dernière journée de Ligue A masculine, version 2017, sera excitante. Quasiment toutes les rencontres auront une importance décisive pour les playoffs. Si le Paris Volley connaît déjà son adversaire pour le premier tour des phases finales, ce sera Ajaccio, le déplacement en Corse vendredi revêt une importance capitale pour octroyer l’avantage du terrain au 4e de la saison régulière. Pour l’instant, les joueurs de la capitale dispose de ce privilège indéniable. Sauf que … Sauf que les Parisiens doivent se déplacer dans la cité impériale, dans un Palatani toujours volcanique avec les visiteurs. Et en cas de défaite 3-0 ou 3-1, les Gaziers se retrouveraient 4es, devant les Parisiens, et auraient donc l’avantage de recevoir pour une possible belle en Corse.    
L’équation parisienne pour conserver la 4e place au classement est donc simple. Les hommes de Dorian Rougeyron doivent soit l’emporter sur les bords de la Méditerranée soit prendre un point, et donc pousser Ajaccio au tie-break. Facile à dire. En championnat, le Paris Volley n’a plus gagné un match depuis le 4 mars et reste sur 2 défaites consécutives. Et on ne peut pas dire que ces 2 revers, contre Toulouse et Nice à Charpy, sont à mettre sur le compte d’un esprit parisien tourné vers les playoffs. Les champions de France ont perdu par manque de sérénité, de chance, d’agressivité, de confiance et de folie, tout cela un peu à la fois pour, au final, beaucoup de frustration. Mais s’il faut aux supporters parisiens une raison d’espérer, c’est cette statistique : le Paris Volley est invaincu à l’extérieur depuis le 4 février et un probant succès à Chaumont. Les coéquipiers de Nuno Pinheiro l’ont successivement emporté en Haute-Marne, à Tours, à Friedrichshafen en Ligue des champions et à Narbonne. Ces 4 victoires consécutives à l’extérieur sont la meilleure raison d’espérer un succès au Palatinu. 
Toutefois, les Corses sont aussi sur une série de victoires. Ils ont conservé leur coupe de France en battant sèchement Nantes en finale. Qui plus est, les coéquipiers de Jean-François Exiga sont invaincus en championnat depuis le 11 février. Et mieux, seuls Montpellier et Tours se sont imposés dans l’antre des Gaziers, l’échec devant le TVB étant la dernière défaite des Corses, il y a presque 2 mois. Vendredi, le vainqueur pourrait prendre l’ascendant en vue des playoffs.
La tâche s’avère ardue pour les champions de France en titre mais pas impossible puisque 2 sets suffisent. La besogne sera rude, sinon pénible face au bouillant public du Palatinu. Ce déplacement en Corse est donc l’occasion de prendre un point et de faire un dernier point sur l’état d’esprit et le jeu des Parisiens avant les playoffs. A partir de samedi matin, un nouveau championnat commencera.

Laisser un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape sert à éviter les messages automatisés.