Bien finir à Charpy

16 mars 2018

Pour le dernier match de la saison régulière dans son antre, le Paris Volley accueille Tourcoing, vendredi à 20h pour la 21e journée de Ligue A masculine, récent vainqueur de la coupe de France.

C’est une belle affiche que va accueillir Charpy pour l’avant-dernière journée de la saison régulière, la dernière à Charpy avant (peut-être) les playoffs. Tout juste auréolé d’une victoire en coupe de France, remportée samedi dernier au tie-break face à Chaumont alors que Tourcoing était mené 2-0, les Nordistes arrivent en pleine confiance dans la capitale. Malgré 4 défaites consécutives en Ligue A, le TLM a terrassé le champion de France Chaumont après avoir été mené 2 sets à 0. Le promu a pu compter sur son extraordinaire pointu colombien Ronald Jimenez auteur de 36 points samedi dernier. Tourcoing a ainsi mis fin à une malédiction de 9 finales perdues consécutivement. Actuellement sixièmes à trois longueurs d’Ajaccio, récent vainqueur à Paris, les hommes d’Igor Juricic bataillent pour tenter d’accrocher la 5e place et ne pas se laisser dépasser par Montpellier (7e à 2 points). Les Tourquennois voudront aussi effacer le revers du match aller (3-1) face aux Parisiens juste avant la trêve des confiseurs. Le TLM « veut capitaliser sur son titre » en Coupe de France explique ce vendredi matin le quotidien local La Voix du Nord. « Qualifié en coupe d’Europe, on veut surfer sur la vague du succès. On a une saison à terminer et avec la manière. Les joueurs peuvent s’éclater et on a déjà vu qu’ils pouvaient faire des choses énormes. a prévenu le manager du TLM Yann Lavallez dans le quotidien. Et on ne va pas à Paris en touristes, surtout après la défaite du match aller ».
Côté parisien, si l’atmosphère extra-sportive est lourde autour du Paris Volley, les hommes de Dorian Rougeyron restent concentrés sur ce qu’il maîtrise le mieux c’est-à-dire le terrain. L’amère défaite contre Ajaccio, vendredi dernier lors d’un match à rejouer, a été vite évacuée grâce à la petite fête d’anniversaire de Franck Lafitte. Les joueurs restent soudés et le bateau du groupe parisien ne sombre pas malgré une grosse pression administrative : fluctuat nec mergitur comme dit la devise de la capitale.
Le président Michel Rougeyron et ses conseils ont été entendus, jeudi en appel, par le conseil supérieur de la Fédération française de volley-ball après la décision d’exclure le club des playoffs et de le rétrograder en Ligue B Masculine. Le club est en attente de la décision qui devrait intervenir d’ici au mieux la semaine prochaine et en tout état de cause avant le début de la phase finale, à partir du 30 mars. Ensuite, le patron du club est allé plaider la cause du Paris Volley pour invalider le match à rejouer contre Ajaccio et conserver la victoire initiale annulée suite à une erreur de la table de marque. Côté sportif, les bobos se soignent tout doucement à l’image de ceux de Roland Gergye (contracture au mollet) et Julien Lavagne ainsi que les ennuis gastriques du pointu Wouter Ter Maat. L’ambition de terminer sur le podium ou mieux, sur l’une des deux premières places du classement de la saison régulière pour recevoir lors du tournoi final, reste l’objectif numéro un du coach de la capitale Dorian Rougeyron. Il faut donc bien finir à Charpy …

Laisser un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape sert à éviter les messages automatisés.